Modes de recherche

Trois modes de recherche

Le RCM vise à soutenir la durabilité de nos espaces montagneux et les communautés qui les habitent en progressant la recherche qui:

• Est inclusif, co-conçu et interdisciplinaire;
• Reconnaît l’interconnexion des milieux montagneux et de leurs systèmes sociaux et économiques;
• Répond aux besoins des diverses communautés de montagne, qui incluent les communautés autochtones.

La réalisation de cette vision exige que le RCM reconnaisse que la façon dont on fait la recherche est aussi importante que la recherche soi-même.

Le RCM met l’accent sur trois modes de recherche qui existent selon un spectre. L’approche de RMC met l’accent sur le fait qu’un choix délibéré est fait lors du démarrage d’un projet par les partenaires de recherche sur le mode qui correspond le mieux aux besoins d’un projet particulier ainsi que ses contributions au réseau dans son ensemble.

Tous les projets de recherche RMC seront environ des sujets urgents qui ont été identifiés et approuvés par les partenaires du Réseau. Les chercheurs peuvent provenir de milieux universitaires traditionnels et non traditionnels; par exemple, les ONG, les gouvernements, les collèges et les groupes autochtones peuvent mener ou co-parrainer des projets de RMC.

Mode 1: Recherche menée par des chercheurs

Les projets de mode 1 sont initiés et dirigés par des chercheurs. Ils impliquent la réalisation de recherches environ des sujets urgents qui ont été identifiés (et approuvés) par les partenaires du réseau, qui incluent les chercheurs eux-mêmes.

La participation des partenaires du réseau aux côtés du chercheur principal est plus limitée dans ce type de projet parce qu’ils ont choisi de prendre un rôle moins direct dans la conception et la mise en œuvre de la recherche. Les projets de mode 1 peuvent être co-développés, mais ne sont pas nécessairement co-conçus ou co-implémentés.

Quand le RCM fera-t-il un projet Mode 1?

• Un chercheur d’une organisation partenaire du réseau dirige un projet qui répond à un besoin pressant pour des renseignements identifiées par les partenaires du réseau, qui incluent des chercheurs.
• Lorsqu’il y a une capacité limitée et les partenaires du réseau doivent participer directement au projet avec les chercheurs principaux.
• Les partenaires du réseau sont convaincus que les résultats de la recherche seront communiqués efficacement à la communauté élargie parce que l’équipe de recherche a une solide expérience dans la communication efficace des résultats.

Mode 2: recherche participative fondée sur des partenariats

Ce mode peut être considéré approprié lorsque les partenaires du réseau sont intéressés à collaborer à toutes les étapes d’un projet de recherche et lorsque les partenaires ont la capacité d’être impliqués et / ou la proposition de projet porte sur les limites de capacité pour s’assurer que les partenaires peuvent être impliqués. Les projets de mode 2 sont co-développés, co-conçus et coproduits par de multiples partenaires du réseau, qui comprit des chercheurs et des utilisateurs du savoir tels que les communautés, l’industrie, les gouvernements, les organisations autochtones et les organisations non gouvernementales (ONG).

Quand le RCM avançait-il sur un projet Mode 2?
• Un certain nombre de partenaires du réseau sont intéressés à participer à un projet collaboratif.
• La logistique permet à un certain nombre de partenaires d’être directement impliqués dans tous les aspects de la recherche
• Le projet est co-conçu et coproduit par des partenaires engagés.
• Le sujet à explorer profite de ce niveau de collaboration car il améliore la capacité de la recherche à être pertinent et appliqué et à renforcer la capacité à mettre en œuvre les résultats.
• Où les projets intègrent les modes d’être, les savoirs et les pratiques autochtones, mais la capacité des communautés à prendre l’initiative n’a pas encore été construite (et ce renforcement des capacités peut être un objectif de projet).
• Les partenaires du réseau ont la confiance que les résultats seront effectivement communiqués et pris en charge par les partenaires parce que le processus de recherche collaboratif avec les partenaires.

Mode 3: recherche menée par la communauté

Ce mode décrit les projets de recherche dans lesquels les chercheurs déplacent les rôles de la conduite des projets au soutien des partenaires communautaires.

Quand le RCM fera-t-il un projet Mode 3?
• Lorsque les méthodes de projet vont au-delà de la recherche communautaire fondée sur la communauté et mettent les communautés dans les rôles principaux, soutenues par des chercheurs
• Lorsque le renforcement des capacités bidirectionnelles entre chercheurs et membres de la communauté est intégré au projet
• Lorsque les projets intègrent des éléments clés des méthodologies de recherche autochtones telles que la relationnalité et la réciprocité
• Lorsque les projets visent à contribuer à créer des opportunités sociales et économiques durables, à promouvoir l’autodétermination des Autochtones et à renforcer la résilience dans les communautés de montagne et leurs écosystèmes de soutien
• Où les projets intègrent les modes d’être, de savoir et de faire.

 

Traduit par Rebecca Isbister