Kate Ballegooyen

Kate Ballegooyen

Boards and Committees/ Conseils et comités

Co-Chair of Kluane Lake Research Station – Research and Education Advisory Committee

Biography

Kate Ballegooyen is the Environment and YESAA (Yukon Environment and Socio-economic Assessment Act) Coordinator for Kluane First Nation. She studied geography and ecological restoration at UBC and is currently pursuing a Master of Science in Environmental Management. While her main focus is environmental assessment work for KFN, Kate is also involved in KFNs many renewable energy projects. Currently, she is working as a project manager for KFNs N’tsi (wind) energy project, which will be constructed in Summer 2019. She is dedicated to community building and believes that working collaboratively will enable the transition to clean, community-owned energy systems.

Additionally, Kate works to facilitate research projects throughout the KFN Traditional Territory. More specifically, KFN has partnered with DFO, Yukon Governments Water Resources Branch and Environment and Climate Change Canada to research and assess potential ecological impacts of climate change and hydrological change to Kluane Lake. The goal of this project is to establish baseline information on groundwater discharge around Kluane Lake so that the impacts of climate change and lake level change can be better understood with respect to salmon spawning habitat.

Kate is currently working on a collaborative research partnership with Yukon College, University of Ottawa, AICRB and AINA, called “Bringing Research Home.” This project is in the early stages of development and the key objective is to allow KFN to drive the research agenda and to create the necessary protocols, tools (ie. maps and databases), and processes (ie. youth and community engagement) for conducting research in the traditional territory of the KFN. The resulting protocols and/or research agreements may be used as models for other First Nations to adapt. This Project was conceived in response to a long history of ongoing dialogue to develop research protocols and priorities in KFN.

KFN is one of the smallest First Nations and sees partnerships with researchers, other governments and organizations as invaluable.

Prior to working for Kluane, Kate worked as an Urban Forester for the City of Coquitlam.

Biographie

Kate Ballegooyen est coordonnatrice de l’environnement et de la LEESY (Loi sur l’évaluation environnementale et socioéconomique au Yukon) pour la Première nation de Kluane. Elle a étudié la géographie et la restauration écologique à l’Université de la Colombie-Britannique et poursuit actuellement une maîtrise ès sciences en gestion de l’environnement. Bien que son travail principal soit l’évaluation environnementale de KFN, Kate participe également à de nombreux projets d’énergies renouvelables de la KFN. Actuellement, elle travaille en tant que chef de projet pour le projet KFNs N’tsi (énergie éolienne), qui sera construit à l’été 2019. Elle se consacre au renforcement de la communauté et estime que travailler en collaboration permettra la transition vers des systèmes énergétiques propres et communautaires.

En outre, Kate travaille à faciliter les projets de recherche dans tout le territoire traditionnel de la PNK. Plus précisément, la PNK a établi un partenariat avec le MPO, la Direction des ressources en eau du gouvernement du Yukon et Environnement et Changement climatique Canada pour étudier et évaluer les impacts écologiques potentiels du changement climatique et des changements hydrologiques sur le lac Kluane. Le but de ce projet est d’établir des informations de base sur les eaux souterraines qui se déversent autour du lac Kluane afin de mieux comprendre les impacts des changements climatiques et du changement de niveau des lacs en ce qui concerne les habitats de fraie du saumon.

Kate travaille actuellement à un partenariat de recherche en collaboration avec le Collège du Yukon, l’Université d’Ottawa, l’AICRB et l’AINA, appelé «Bringing Research Home». Ce projet en est aux premiers stades de développement et l’objectif principal est de permettre à la PNK de mener le programme de recherche et de créer les protocoles, outils (cartes et bases de données) et processus nécessaires (participation des jeunes et de la communauté) recherche sur le territoire traditionnel de la PNK. Les protocoles et les ententes de recherche qui en résultent peuvent servir de modèles à d’autres Premières Nations pour s’adapter. Ce projet a été conçu en réponse à une longue histoire de dialogue continu visant à élaborer des protocoles et des priorités de recherche dans la PNK.

La PNK est l’une des plus petites Premières nations et considère les partenariats avec les chercheurs, les autres gouvernements et les organisations comme inestimables.

Avant de travailler pour Kluane, Kate a travaillé comme forestier urbain pour la ville de Coquitlam.