Chris Hopkinson

Chris Hopkinson

Biography

Dr. Hopkinson is a Professor of Geography and the Campus Alberta Research Chair in Terrestrial Ecosystems Remote Sensing at the University of Lethbridge, Canada. He directs the ARTeMiS Research laboratory, which currently hosts 11 graduate students and postdoctoral fellows conducting studies into remote sensing data fusion techniques, ecosystem change and online natural resource monitoring frameworks in mountain and northern boreal environments. He currently serves on the editorial board of the Canadian Journal of Remote Sensing and is a Vice President of the International Commission on Remote Sensing within the International Association of Hydrological Sciences. Prior to Joining the University of Lethbridge, he was an environmental research scientist with the Commonwealth Scientific and Industry Research Organization, where he worked on terrestrial, airborne and satellite lidar data scaling and integration for forest biomass and carbon assessment. Hopkinson’s most notable achievement, however, was the initiation and leadership of the Canadian Consortium for Lidar Environmental Applications Research (C-CLEAR) from 2000 to 2011, where he facilitated and coordinated international  airborne lidar research operations; usually on a shoestring and always through highly leveraged pooling of resources and national / international stakeholder networking.

Biographie

Dr. Hopkinson est professeur de géographie et titulaire de la chaire de recherche Campus Alberta sur la télédétection des écosystèmes terrestres à l’Université de Lethbridge, au Canada. Il dirige le laboratoire ARTeMiS Research, qui accueille actuellement 11 étudiants diplômés et stagiaires postdoctoraux qui effectuent des études sur les techniques de fusion de données de télédétection, les changements écosystémiques et les cadres de surveillance des ressources naturelles en ligne dans les environnements boréaux et montagneux. Il siège actuellement au comité de rédaction de la Revue canadienne de télédétection et est vice-président de la Commission internationale de télédétection de l’Association internationale des sciences hydrologiques. Avant de rejoindre l’Université de Lethbridge, il était chercheur en environnement à la Commonwealth Scientific and Industry Research Organization, où il a travaillé sur l’intégration et la mise à l’échelle des données terrestres, aériennes et satellitaires pour l’évaluation de la biomasse forestière et du carbone. La réalisation la plus remarquable de M. Hopkinson a toutefois été le lancement et le leadership du Consortium canadien pour la recherche sur les applications environnementales lidar (C-CLEAR) de 2000 à 2011, où il a facilité et coordonné les opérations de recherche internationales sur les lidars aéroportés; généralement avec un budget restreint et toujours grâce à la mise en commun des ressources et à la mise en réseau des parties prenantes nationales / internationales.